Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English
 

Le passage de Vénus

L'IASB et l'équipe SOIR

L'Institut d'Aéronomie Spatiale de Belgique est un établissement scientifique fédéral, créé en 1964. Ses activités ont trait à tout ce qui touche l'étude des atmosphères. Cela comprend aussi bien le développement d'instruments que l'analyse scientifique des données prises par ces instruments.

Une des équipes, composée de chercheurs et d'ingénieurs, s'intéresse aux atmosphères planétaires, comme celles des planètes Mars et Vénus (à l’exclusion de l’atmosphère terrestre) et est responsable de l'instrument SOIR, notamment.

SOIR_team

Les chercheurs de l'équipe SOIR sont tous titulaires d'un doctorat en sciences (physique et chimie) ou en sciences appliquées (physique et mécanique).

Une équipe d'ingénieurs et de technciens est également impliquée dans le projet. Ils ont été responsables du développement technique (Vidéo YouTube) de l'instrument et s’occupe à présent:

Engineering_team

 

Principaux résultats de l'instrument SOIR

L'instrument SOIR est un spectromètre infrarouge actuellement en orbite autour de Vénus, à bord du satellite Venus Express, et ce depuis avril 2006.

Cet instrument a été conçu en Belgique, il réalise des occultations solaires et utilise le soleil comme source de lumière.

Grâce à cette technique, nous pouvons, en fonction de l’altitude et ce entre 70 et 170km d'altitude, mesurer la concentration de molécules telles que:

  • le dioxyde de carbone (CO2), le composant majoritaire de l’atmosphère de Vénus
  • le monoxyde de carbone (CO)
  • l’eau (H2O)
  • l’eau deutérée (HDO)
  • les halogénures d’hydrogène (HCl et HF) en présence dans l'atmosphère de Vénus

À une altitude d’environ 70 km se trouve une couche épaisse de nuages qui absorbe toute la lumière du soleil ne nous permettant pas d’analyser la composition de l’atmosphère à des altitudes plus basses. L’instrument permet néanmoins la détection et la caractérisation de la brume au-dessus des nuages, entre 70 et 90 km d’altitude.

 

Mesures prévues lors du passage de Vénus

Le passage de Vénus sera un moment privilégié pour la communauté scientifique et l'instrument SOIR sera le seul instrument à bord de Venus Express à être allumé.

Les télécommandes qui seront transmises à l'instrument nous permettront d'enregistrer des spectres du CO2 sur toute la gamme d’altitudes accessible avec l’instrument SOIR. Ces mesures nous donneront également accès, de façon indirecte, à des informations sur la température.

Fort de nos collaborations avec les astronomes, nous avons prévu des mesures simultanées avec le Pr. T. Widemann (Observatoire de Paris, France) et avec le Dr. B. Sandor (Space Science Institute, Boulder, Colorado, E.U.) notamment. Ce dernier par exemple, observera le transit de Vénus depuis la Terre avec le télescope James Clerk Maxwell (JCMT), basé au sommet du Mauna Kea à Hawaï.

Les données obtenues avec l’instrument SOIR et avec les télescopes des astronomes seront mises en perspective et comparées. Cela permettra aux astronomes étudiant les exoplanètes de mettre leurs instruments à l'épreuve.

 

Pour toute question, cliquez ici.

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite