Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English
 

Le passage de Vénus, des nouvelles du Svalbard

 

7-8 juin 2012: Voyage retour

Jeudi nous avons fait nos bagages, visité le musée de Svalbard (pas eu le temps avant) puis avion direction Oslo où nous arrivions le soir. Manger, dormir (pas beaucoup) et nous revoilà dans l'avion direction Bruxelles cette fois où nous sommes arrivés ce matin.

Ca y est l'aventure est finie. C'était extraordinaire de marcher dans les traces des scientifiques qui ont marqué l'histoire lors de leurs expéditions pour observer le passage de Vénus! - vraiment un grand moment.

Seul regret: on n'a pas vu d'ours polaire. Serait-ce une légende?

 

6 juin 2012: Journée de récupération

Après une très courte nuit (3h), nous nous sentons fatigués aujourd'hui...

Une interview sur la Première dans l'émission "Le Forum de Midi", une promenade dans Longyearbyen, quelques achats de souvenirs, un bon repas (merci Valérie) et la journée se termine déjà.

 

Nous avons quand même un peu travaillé, notamment pour vous faire profiter des photos prises lors de cette aventure et des premiers montages vidéos:

Photos : Nouvelles de Svalbard

Les préparatifs avant l'observation du passage de Vénus (Youtube vidéo)


Le passage de Vénus vu de Svalbard (Youtube vidéo)

 

Nuit du 5-6 juin 2012: Récit d'une longue nuit

A l’approche du passage de Vénus devant le Soleil, vers minuit, le site d’observation près de l’université de Svalbard se remplit, entre 100 et 150 personnes sont présentes, dont quelques astronomes amateurs venus avec leur télescope, alors que la population de Longyearbyen tourne autour de quelques 2000 habitants et 3000 ours(!).

FouleMalheureusement, le transit démarre sous les nuages et les deux premiers contacts ne pourront pas être observés ici.

Vers 1h30 du matin, le site s’est lentement vidé, certains reviendront cependant vers 6h30 pour observer les troisième et quatrième contacts. Les plus courageux, une quinzaine de mordus, seront récompensés car dès 1h30 du matin, nous aurons pour la suite de ce passage de longs moments offrant une vue dégagée de Vénus devant le Soleil.

Photos Passage de Vénus

SOIR_team_eclipseLes astronomes se sont installés bien à l’avance pour régler leurs instruments. Parmi eux, l’équipe de la BBC qui transmettra prochainement un documentaire sur le transit de Vénus, est venue avec son propre télescope solaire et deux hélioscopes.

Ce dernier instrument est très facile à utiliser par tout un chacun et donne une image très nette de la tâche noire sur le disque solaire due au passage de Vénus. Une autre façon, à la portée de tous, d’observer Vénus devant le Soleil en toute sécurité est de placer un filtre solaire devant une paire de jumelles.

amateursSvedhem_WilsonMid-transitJumelle_filtre

Une équipe de l’ESA (agence spatiale européenne) est également présente avec deux télescopes solaires, l’un dans le visible et l’autre appelé télescope Lyman-Alpha (qui met en évidence la présence d’hydrogène) qui observeront, si les nuages le permettent, l’entièreté du passage.

De même, l’un des neuf coronographes de l’expérience Twilight, sous la surveillance de Thomas Widemann de l’Observatoire de Paris, fonctionnera pendant toute la durée du transit. Cependant, les moments clés pour cet instrument sont les premier et troisième contacts, pour l’étude du phénomène d’auréole. Toutes ces équipes étaient en contact en permanence avec leurs collègues présents sur les autres sites d’observations situés un peu partout dans le monde.

telescope_ESACoronographe_Twilight

Une analyse approfondie de toutes les données et images enregistrées permettra très certainement aux astronomes de tirer des conclusions scientifiques de ce passage et d’évaluer leurs instruments dans le cadre de l’étude des exoplanètes. D’ores et déjà, nous avons eu droit à un magnifique spectacle et une très belle nuit.

 

Nuit du 5-6 juin 2012: On y est!

  • 23h00 (la veille): de retour à l'appart, enfiler des vêtements chauds (il fait 5°C), avaler un petit café et on est partis

  • 23h45: on est sur le lieu d'observation. De nombreux habitants ont également fait le déplacement. Les instruments sont en place (coronographe du Twilight Experiment ainsi que de nombreux téléscopes professionnels et amateurs). Les observateurs continuent leur réglage. Le tout sous l'oeil discret des caméras TV. Le premier contact est prévu pour 00h02. Mais le temps est couveeeeeeeeeeeert... Il faut que ces nuages s'en aillent!

  • 00h04: La situation météo ne s'améliore pas... et on rate le premier contact...

  • NuagesSOIRterrainSOIRtelescopeCoronographe

     

  • 00h25: Le deuxième contact aussi nous est passé sous le nez... mais... on a eu une éclaircie entre les deux!!
  •  

    Transit-1er-image
    Première image du passage de Vénus prise avec le caméscope (les nuages ont fait office de filtre solaire). On voit Vénus passer devant le disque solaire en haut à gauche.

     

  • 01h00: Les nuages et le Soleil continuent leur chassé-croisé

  • 04h00: Quelques éclaircies nous permettent de bien voir Vénus. Pas besoin de filtre sur la caméra, les nuages réduisent suffisamment le signal.

  • 05h00: Les nuages ont disparu, le ciel est bleu et le Soleil brille : il faut placer un filtre. Il faut improviser et nous collons une lunette solaire à l'avant de la caméra. Magnifiques images.

  • 05h54: Une pensée pour SOIR qui commence ses mesures depuis Venus Express - le temps se couvre, il faut jouer avec le filtre.

  • 07h00: C'est fini - nous avons bien vu le troisième contact, moins bien le quatrième. Il faudra analyser les vidéos plus en détails.

  • Venuscope OnSite TheEnd

     

5 juin 2012: Le compte à rebours a commencé

Ce matin, les scientifiques reprennent leur réunion. En début de soirée des présentations ouvertes au public ont lieu à l’Université de Svalbard. Elles seront données par T. Widemann, D. Titov et D. Grinspoon (voir photo). Le musée de Svalbard sera exceptionnellemnt ouvert jusqu'à 1h du matin.

Grinspoon_talkUnifMusee

Nous avons encore quelques heures devant nous pour reprendre des forces avant la longue nuit blanche qui nous attend. La météo semble de notre côté, le soleil brille malgré quelques petits nuages.

Dès 1h du matin, après les deux premiers contacts, nous vous donnerons des nouvelles en ligne.

 

4 juin 2012: La sortie en bateau à l'occasion des 6 ans de mise en orbite de Venus Express

Comme annoncé voici le récit de la sortie en bateau d'hier soir. Nous avons embarqué vers 19h, le capitaine nous souhaite la bienvenue. Après quelques consignes de sécurité, l'équipage jette les amarres et le spectacle peut commencer.

Consignes de sécuritéUne mer d'huile

Nous naviguons en direction d'un glacier qui s'écoule dans la mer, nous ne pouvons nous en approcher car nous sommes arrêtés par une couche de glace. Le moteur tourne au ralenti, il est temps d'allumer le barbecue sur lequel seront préparés le saumon en papillote et les steaks de baleine. Notre équipe profite de ce spectacle magnifique pendant le repas.

barbecue à bordL'équipe belge

Icesheet

Après le repas, le bateau s'en retourne vers Longyearbyen où nous arrivons sous le soleil de minuit.

 

4 juin 2012: Premier jour du 28ème 'Science Working Team meeting' de la mission Venus Express

Aujourd'hui, nous avons réunion de 9 à 18h avec les autres scientifiques et ingénieurs impliqués dans la mission Venus Express. L'ESA dont l'ESOC ('European Space Operations Centre') est également représentée. Environ 40 personnes sont présentes.

Ces réunions ont lieu deux-trois fois par an pour faire le point sur l'état du satellite et de chaque instrument (pour rappel, il y a 6 instruments fonctionnant à bord de Venus Express). L'archivage des données, la collaboration avec les téléscopes terrestres, les publications présentes et futures, par exemple sont également discutés. Pour l'instrument SOIR, c'est Ann Carine Vandaele qui fait la présentation.

Pendant les pauses café, les scientifiques testent leurs instruments en préparation du passage de Vénus.

Presentation Ann Carine VandaeleDerniers tests avant le transit

Ce soir, nous fêtons les 6 ans de la mise en orbite du satellite autour de Venus par une sortie en bateau le long des fjords. Nous vous raconterons cet évènement dès demain.

 

3 juin 2012: Visite de Longyearbyen

En ce dimanche, nous avons repéré les lieux. Longyearbyen est une ancienne ville minière, située au bord d'un fjord sur l'île du Spitzberg. Des traces de cette activité subsistent dans cette petite ville du bout du monde.

Quelques magasins et hôtels, une université, une Réserve Mondiale de semences, une station satellite (SvalSat) et deux radars (EISCAT) sont à voir ici. Bien sûr, il y a aussi des tas d'activités "outdoor" proposées.

LYR_cityLYR_fjord

Mais cet après-midi ce sera shopping suivi d'une randonnée (YouTube video)!

Team in Svalbard

VEX fait les gros titres du "world's nothernmost alternative newpaper": Icepeople.

 

2 juin 2012: Après un looong voyage, l'équipe SOIR arrive au Svalbard

La journée a commencé par une interview pour la RTBF de P. Bollekens à 10h à Zaventem.

Interview_RTBF

Après 4 décollages et autant d'atterrissages, l'équipe SOIR composée d'Ann Carine Vandaele, Arnaud Mahieux, Valérie Wilquet et Séverine Robert est arrivée au Svalbard vers 20h30.

Le ciel est couvert à l'arrivée mais déjà des panneaux signalent la présence d'ours!

SOIR_LYRarrival_LYR

 

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite