Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English

 

Le passage de Vénus 2012

De l'utilité des collaborations avec les astronomes

L'équipe SOIR souhaite vous présenter ses collaborateurs de par le monde. Cette semaine, il s'agit de Brad Sandor du 'Space Science Institute' à Boulder aux Etats-Unis, que nous avions interviewé (You tube video: Brad Sandor - Collaborators) lors d'une réunion à l'Observatoire de Paris pour préparer et coordonner les mesures des différentes équipes lors du transit de Vénus.

Outre les observations avec des intruments à bord d'un satellite, l'atmosphère de Vénus peut également être étudiée depuis la Terre par les astronomes avec des télescopes.


 

Pourquoi les mesures pendant le transit sont une opportunité à ne pas manquer?

Lors du transit, Brad Sandor se trouvera à l'observatoire du Mauna Kea à Hawaï où se trouve le télescope JCMT avec lequel il observera l'atmosphère de Vénus. Dans son interview, il nous explique la particularité de ce radiotélescope qui peut pointer directement le Soleil sans être endommagé (You tube video: Brad Sandor - JCM Telescope), tout comme les télescopes solaires, destinés eux, exclusivement à l'observation du Soleil.

Le jour du transit, il observera Vénus au même moment que SOIR à bord du satellite Venus Express et, en ce jour particulier, d'une façon très semblable à la technique utilisée par notre instrument. Dans son interview, il nous en dit plus.


 

Pour toute question, cliquez ici.

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite