Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English
 

Plaques tectoniques

La présence de peu de rifts et de fractures, mais plutôt de vastes bombements, produits de l’accumulation de laves sur des époques géologiques, laisse penser jusqu’ici que la lithosphère de Vénus ne connaît pas de tectonique générale. Les volcans apparaissent immobiles et non pas alignés en chaîne comme sur Terre dans les zones de subduction ou le long des dorsales.

C’est peut être le signe que la croûte de Vénus, soumise à des températures et à des pressions extrêmes, est plus déformable que sur Terre, plus facile à déformer qu’à recycler en tout cas parce que la croûte de Vénus contient très peu d’eau. Les roches de Vénus analysées par les sondes Venera sont plutôt formées de silicates, de nickel et de fer.

Les structures à la surface de Vénus ont été formées par des mouvements verticaux produits par des roches en fusion remontant depuis le centre de la planète. Lorsque ces bulles de roche chaudes font pression sur la surface, elles peuvent former des dômes ou des couronnes. Lorsque ces roches crèvent la surface, elles créent des volcans.

Aujourd’hui, l’évacuation de la chaleur interne de Vénus dépend uniquement de ces points chauds. Ils ne sont peut-être pas suffisants pour assurer cette tache, de sorte que la planète traverse peut-être des périodes de surchauffe, lorsque son volcanisme s’emballe.
La dernière crise remonterait à 500 millions d’années environ.

plaques tectoniques

Comparaison entre les tectoniques de la Terre et de Vénus.
(credit: The New Solar System, Sky Publishing, 1999)

Survolez l'image pour comparer la Terre et Vénus

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite